Mes incontournables de Rio de Janeiro à ne pas louper

Ville merveilleuse, Rio est à elle seul source de nombreux fantasmes et cliché brésilien. Ses montagnes, sa jungle luxuriante surplombant la baie de Guanabara, et son atmosphère si spéciale lui donne à juste titre le surnom de plus belle ville du monde. Même si c’est contrastes désopilants pourrait donner lieu à un débat sur la justesse d’un tel titre. Mais quoiqu’on en dise, Rio est une ville qui vaut la peine d’être visité au moins une fois dans sa vie. La question se pose donc, quels sont les incontournables de Rio de Janeiro ? Je ne suis pas fan des lieux touristiques bondés. Mais il est vrai qu’il serait compliqué de partir de la ville sans découvrir ses symboles. Voilà alors 5 lieux incontournables pour visiter Rio de Janeiro, que tu pourras compléter avec ses trésors cachés.

Les incontournables de Rio de Janeiro – Les plages d’Ipanema & Copacabana

Incontournables de Rio de Janeiro

Il m’est impossible de parler des incontournables de Rio de Janeiro sans parler de ses plages. La douceur de vivre carioca est extrêmement lié à ses plages mythiques. Elles sont un lieu de vie à part entières pour ses habitants qui s’y reposent, se divertissent et font même du commerce. Étant de réel lieu de vie, Ipanema & Copacabana ne sont pas synonyme de tranquillité ni de calme. Tu devras d’ailleurs y être vigilant, car c’est le terrain de jeu préféré des voleurs à la sauvette. L’un te vend des lunettes et l’autre te pique ta montre. Donc profite de ta caïpirinha, mais soit sur tes gardes.

Ipanema

Ipanema c’est la plage clichée du Brésil par excellence. Tu y trouveras des surfeurs, des vendeurs ambulants, des parties de football, des bars et des jolies filles. Tu pourras même y faire de la musculation sur les nombreux modules de la plage. Ipanema est pour moi la plus locale des deux plages. La population varie en fonction des numéros des postos. Par exemple, le posto 11 est celui des LGBTQ alors que le 8 (il me semble) celui des fans de Flamengo. Venir à Ipanema c’est aussi apprécier le coucher de soleil depuis Arpoador, avec vue sur les Dois Irmaos.

Copacabana

La mythique plage de Copacabana te réserve les mêmes clichés des plages brésiliennes que sa sœur. Même si je trouve Ipanema plus agréable par son cadre et son côté plus local, Copacabana n’est pas en reste. Longue de plus de 4 km, elle s’étend de Leme au fort de Copacabana et domine la baie de Guanabara offrant une vue splendide. Tu peux flâner le long de la plage et errer de marchand ambulant en baraque de plage, jonglant entre maillot de foot & caïpirinhas. Tu te doutes bien que sur 4 km, il y a un max de spots cool pour se poser et profiter de la beauté du lieu. Personnellement mon spot favori de Copa est certainement le Murete do Leme, un peu excentré, il est plus calme et dispose d’une super vue

ALERTE SPOILER 🛎️

Cet article contient des liens affiliés vers des sites partenaires 👥

En passant par mes liens, tu n’auras aucun frais supplémentaire, mais par contre, je toucherais une petite commission. Ces liens affiliés sont un moyen de m’aider à te proposer des contenus gratuits, indépendants et sans publicité. Aucune obligation de cliquer nulle part, mais si tu as déjà le souhait de réserver un logement/un véhicule/activité, tu peux le faire en passant par mes liens 🔗

Merci d’avance pour ton soutien 🙏

Les incontournables de Rio de Janeiro – Le Corcovado

Incontournables de Rio de Janeiro

Le Corcovado est certainement le plus célèbre des symboles de Rio de Janeiro. Il a fait fantasmer toute une génération de “Fast and Furious 5” au clip “Beautiful” de Pharrel Williams & Snoop-Dog. Le Corcovado et son mythique Christ Rédempteur, dessiné par un Français, ont fait naître chez beaucoup l’envie de découvrir la “cidade maravilhosa”. Cependant, les clichés sont parfois sources de déception. Ce fût personnellement mon cas. Je trouve le lieu beaucoup trop touristique, il n’est même pas possible d’apprécier le Christ a sa juste valeur au vu du nombre de touristes. Je le trouve plus beaucoup appréciable vu depuis un autre point de vue comme le pain de sucre. Cela est sûrement dû à la vision que reflète les films sur Rio de Janeiro. Pour atteindre le “Graal de Rio” tu as trois manières de t’y rendre.

Le petit train

Commençons par la plus touristique (et celle que j’ai faite, à regret) le funiculaire, lui aussi un symbole du Corcovado. C’est le moyen le plus rapide, le plus simple et surtout le plus cher. Ces atouts sont aussi ces défauts, car en 10mn tu es au sommet, tu n’as donc pas le temps d’apprécier la nature verdoyante de la “Mata Atlantica”. Mais je dois quand même l’avouer, ça reste une expérience sympa. Par contre, comme évoqué, c’est assez cher 80R$. Le funiculaire part de Cosmo Velho, mais petit conseil, réserve online pour éviter la queue qui peut être très longue, en fonction de ton heure d’arrivée.

Le van ou le moto-taxi

Si tu n’es pas sportif, mais que tu veux une alternative à “l’attraction touristique” tu peux prendre un van ou un des nombreux moto taxi présent à Cosmo Velho. Pour être redescendu à moto, l’expérience en vaut le coup, mais il faut bien négocier le prix. L’arnaque y est facile.  Si ma mémoire est bonne, tu peux te considérer heureux avec un Aller-Retour pour 60 R$.

La randonnée

Et enfin, si tu es un peu sportif et aventureux, je te conseille l’ascension du Corcovado. Tu commences le trek depuis le Parque Lage, que je conseille vivement d’ailleurs. La randonnée s’avère être de difficulté moyenne, ça grimpe pas mal, tu en auras pour environ 2:30. Bon, je ne vais pas te cacher qu’il peut y avoir du danger, de temps en temps des gangsters arrêtent les touristes pour les dépouiller, et malheureusement, il n’y a rien à faire, c’est un coup de malchance. Mais ça en vaut vraiment la peine (dit le mec qui ne l’a pas fait). Une fois en haut, c’est admiration totale ou déception totale. La météo sera bourreau ou bienfaiteur. En effet, le Corcovado est la colline la plus haute de la baie de Guanabara est donc par définition la plus embrumée.

Les incontournables de Rio de Janeiro – Santa Teresa

Santa Teresa, c’est un peu le “Montmartre de Rio”, un vrai charme artistique se dégage de ce lieu. Le must du quartier est certainement l’Escadaria Selaron. Un escalier habillé de faïences du monde entier par l’artiste Chilien Jorge Sélaron. Si tu veux profiter de ce lieu à sa juste valeur, va-y tôt, à partir de 9-10h le lieu est envahi par les touristes. Tu peux aussi y venir de nuit pour apprécier l’ambiance bohème qui y règne et boire une Caïpiroska.

Mais Santa Teresa ne se résume pas à ses escaliers. Si tu t’aventures dans ses hauteurs, tu pourras admirer les points de vue de la “Coco” et celui du “Mirante do Curvelo“. Tu pourras même jouer aux échecs avec les locaux. C’est aussi à ce croisement que trouvera la station de bondinho pour retourner au centro via l’Arcos da Lapa. Mais avant de quitter Santa Teresa, tu dois absolument jeter un coup d’œil au parque das ruinas un lieu culturel exceptionnel avec une vue de dingue, clairement mon coup de cœur et l’incontournable du quartier. Durant cette escapade, je te conseille d’être prudent et de ne pas te risquer dans des petites ruelles, certaines d’entre elles sont de véritables coupe-gorges.

Les incontournables de Rio de Janeiro – Urca & le Paõ de Acucar

Le pain de sucre est surement l’un des grands symboles de Rio. Il est aussi à mes yeux celui qui tient sa promesse à 200%. Sa vue imprenable sur le Corcovado, les favelas et la marina de Gloria te ravira à coup sûr. Si tu veux vivre un moment à “couper le souffle”, je te conseille de t’y rendre au coucher du soleil ou au levé du soleil. 

Le funiculaire

Le bondinho ouvre ses portes à 9h et ferme à 21h. Tu peux le prendre depuis la Praia da Vermelha. Je te conseille de réserver tes tickets en ligne, cela t’évitera la queue et t’offriras une réduction. La vue y est vraiment jolie, mais à mon humble avis, elle est d’autant plus appréciable après un véritable effort.

La randonnée

Alors si tu es un minimum sportif, je te conseille de faire la randonnée qui te mènera au premier palier. Le départ de la rando se situe à gauche de la praia Vermelha sur la petite promenade qui fait le tour du pain de sucre. La montée dure environ 30-40 minutes et est vraiment agréable et accessible. Tu y découvriras les richesses de la Mata Atlantica, tu pourras même y croiser un mico (petit singe mignon et filou). Une fois en haut, la récompense est grande. Tu pourras même y prendre un verre. Après avoir admiré la vue, tu pourras si tu le souhaites prendre le funiculaire jusqu’au second palier. Je ne me rappelle plus très bien du prix à ce niveau-là, mais il me semble que c’est approximativement 80 R$. Ce n’est pas cadeau, surtout après une randonnée, mais c’est malheureusement la rançon du tourisme de masse.

Les incontournables de Rio de Janeiro – Vidigal & les “Dois Irmaos”

Ce n’est peut-être pas un des incontournables de Rio de Janeiro aux yeux de tout le monde, mais pour moi Vidigal en vaut clairement la peine. J’ai eu la chance d’y passé trois mois de ma vie. Les clichés constants sur les favelas m’avaient apeuré. Mais il m’avait aussi excité, car la vie dans une comunidade ce n’est pas seulement la violence et le trafic, mais c’est aussi l’art et la cohésion.

La favela de Vidigal

Bon tout d’abord, je dois préciser que je suis contre le tourisme de la pauvreté. On peut malheureusement faire face à de pseudo visite de favelas organisé par des agences qui ont pour seul but de se remplir les poches sur le dos des autres. Mais cela ne doit pas faire de l’ombre à des initiatives sociale comme celle du projet “Rocinha by Rocinha”. Visiter une favela, ce n’est pas rien, cela doit rentrer dans une démarche touristique d’échange culturel et financier et non de voyeurisme de la pauvreté. Il y a pas mal façons de contribuer positivement. Que ce soit en participant à des visites socialement engagées ou en t’engageant à dépenser dans l’économie locale (restaurants, échoppes…) sans en faire profiter des intermédiaires mal intentionné.

En ce qui concerne Vidigal, tu pourras notamment déjeuner chez Larissa et sa maman Angela au “Mercadinho da Angela” une épicerie et un resto au Kilo de qualité. Tu pourras même y goûter le bolo de churros qui sont tout simplement un délice (et accessoirement devenu mon surnom, aux vues de ma passion pour ce gâteau). Je te conseille ensuite d’observer la vue depuis le Mirante d’Avrão et prendre un verre au bar 180° Alto Vidigal. Tu peux redescendre la favela à pied en passant les dédales d’escaliers qui te mène à l’avenue João Goulart. Cependant, si est seul et frileux d’ambiance “street”, je ne te le conseille pas. Tu te feras plus de peur que de mal, car Vidigal reste un lieu sûr, mais cela peux gâcher ton expérience. Tu pourras donc redescendre à moto-taxi depuis le bar da laje jusqu’à la praia do Vidigal.

La randonnée des “Dois Irmãos”

L’aventure commence sur la praça do Vidigal non loin du Sheraton, contraste frappant. De là, tu peux prendre un moto-taxi pour te rendre au début “da trilha dos dois Irmãos”. Cela va te couter 10R$ A/R.

Une fois arrivé au terrain de foot, tu repéras vite l’entrée de la rando. La balade est vraiment cool avec pleins de points de vue sur Gavéa & Rochinha. Ce sera aussi l’occasion de voir des Micos. Tu pourras même boire une noix de coco et parler politique & cycle de vie avec Angelo, le vendeur de coco.

Cette randonnée est belle, mais physique, elle dure environ 45mn selon ton niveau. Une fois en haut, la récompense est plus qu’au rendez-vous. Dominant les nuages et la ville, tu peux apercevoir, la Lagoa Rodrigo de Freitas, les plages d’Ipanema & Copacabana et même le Corcovado. Le panorama est tout simplement magique et propice à photos & recueillements.

Le bonus : Visite d’une école de Samba

Incontournables de Rio de Janeiro

Voyager au Brésil sans découvrir la Samba est un crime. Beaucoup d’écoles de Samba comme Salgueiro ouvre leurs portes aux touristes. Même si tu ne sais pas danser, c’est un véritable spectacle. Si tu es au Brésil durant l’été (novembre à février) tu auras l’occasion d’assister aux répétitions du Carnaval de Rio. Mais la samba rime bien entendu avec Carnaval, un événement à faire au moins une fois dans sa vie. Ce dernier a lieu fin février – début mars.

J’espère t’avoir orienté et aider un maximum dans ta visite des incontournables de Rio de Janeiro. J’avoue que les choix ont été difficiles au vu des pépites que recèle la ville, j’aurais pu parler du Maracana ou du Jardin botanique qui sont aussi des incontournables. Mais un top 5 reste un top 5. Au-delà des incontournables, tu peux aussi partir à la quête des trésors cachés de Rio de Janeiro.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer
Xploreautrement© Copyright 2021 - Tous droits réservé
Fermer