Que faire à Rio de Janeiro ? Mes 5 trésors cachés

La ville aux mille facettes ne porte pas ce surnom pour rien, c’est un peu la caverne d’Ali Baba du voyageur. Mais hormis les incontournables, tu te demandes surement que faire à Rio de Janeiro, hors des sentiers battu. Alors viens avec moi, je t’emmène découvrir 5 trésors cachés de la “cidade maravilhosa”. Bien entendu, cette liste est exhaustive, il y a tellement de choses à faire à Rio qu’il faudrait s’y expatrier.

Que faire à Rio de Janeiro hors des sentiers battus ? Santa Marta

Favela de Michael Jackson

La favela de Michael Jackson

En tant que grand fan de Michael Jackson (oui j’ai un tatouage de l’icône de la pop sur le bras droit) il était impossible pour moi de ne pas me rendre sur ce lieu mythique. En effet, la favela fût un des lieux du tournage du clip “They don’t care about us” qui a grandement façonné ma vision du monde. Devenu un lieu touristique après le passage de l’icône de la pop au début des années 2000, la favela de Santa Marta regorge d’échoppes vendant des souvenirs en hommage à MJ et à son clip.

Deux options s’offre à toi pour visiter la favela de Santa Marta. Tu peux prendre un guide via Getyourguide ou via une des agences en bas de la favela. Cela permet de faire marcher l’économie au sein des bidonvilles si tu choisis bien ton guide. Il pourra te montrer et t’expliquer les secrets de la favela. Je te conseille cette option si tu ne parles pas portugais et que tu n’es pas très à l’aise.

À l’inverse, si comme moi, tu parles le portugais, tu peux t’y aventurer au contact des locaux. Ils seront ravis de t’orienter si tu ne te la joues pas “touriste”. La favela ne dispose pas de route, tous se fait donc à pied à travers le dédale d’escaliers et de maisons de couleurs. Une fois au sommet de la favela, caractérisé par son terrain de foot avec une vue surplombant Rio, tu pourras prendre le funiculaire pour redescendre en bas de la communidade. De mémoire, il coûte 3 R$. Durant cette excursion dans une des favelas de Rio, tu pourras découvrir le quotidien de ses habitants, apprécier les nombreux graffitis et rendre hommage à la star de la pop.

ALERTE SPOILER 🛎️

Cet article contient des liens affiliés vers des sites partenaires 👥

En passant par mes liens, tu n’auras aucun frais supplémentaire, mais par contre, je toucherais une petite commission. Ces liens affiliés sont un moyen de m’aider à te proposer des contenus gratuits, indépendants et sans publicité. Aucune obligation de cliquer nulle part, mais si tu as déjà le souhait de réserver un logement/un véhicule/activité, tu peux le faire en passant par mes liens 🔗

Merci d’avance pour ton soutien 🙏

Que faire à Rio de Janeiro hors sentiers battu ? Surfez à Recreio

Découvrir Recreio

Recreio dos Bandeirantes n’est clairement pas le lieu le plus touristique de la ville. Il ne s’agit pourtant pas d’un quartier coupe-gorge, mais d’un quartier résidentiel. Cependant, ce dernier se situe à 2h en transport en commun de la ville, ce qui ne le rend pas facile d’accès. Si tu veux t’écarter du centre touristique, je te conseille d’y séjourner quelques jours. Le must de Recreio c’est le surf. Pour ma part, j’ai passé quelques mois dans le quartier chez mon ami Marcio, lui-même surfeur. J’ai donc été baigné dans cette atmosphère. Cependant, je ne connais pas très bien les écoles de surf local et les surfs lodges. Mais au vu des conseils de mon pote, je peux te recommander le Rio surf’N’stay pour te loger et apprendre le surf et le K-Cute Surf pour louer du matériel.

Recreio et le surf

En ce qui concerne maintenant le spot tu trouvera 2-3 école le long de la plage de Recreio. C’est l’idéal si tu n’as jamais surfer. Malheureusement je ne peux pas t’en recommander une plus que l’autre, car ce n’est pas mon cas. Si tu à les bases, tu peux louer une planche chez K-Cute et partir à l’assaut des vagues de Macumba. Tu trouveras de bonnes vagues vers le milieu de la plage. La plage est bondé mais une fois dans l’eau c’est tranquille. Ce qui est un avantage comparé au spot d’Arpoador, par exemple. Tu peux aussi surfer sur la gauche de la Pedra do pontal c’est un bon spot. Mais il y a souvent des baigneurs, et l’eau peu y être trouble.

Si tu n’est pas très sport aquatique, tu pourras escalader la Pedra do Pontal. Une randonnée vraiment sympathique et pas très fréquenté. Tu l’auras compris Recreio dos Bandeirantes est un super endroit pour venir faire du sport en toute tranquillité à quelques heures kilomètres de Rio.

Que faire à Rio de Janeiro hors sentiers battu ? Randonnées au sein du parc national de Tijuca

ascension de Pedra Bonita

Pedra Bonita

Pedra Bonita se situe au sein du parc national de Tijuca, la plus grande forêt urbaine du monde. Le début de la randonnée est facile d’accès depuis São Conrado ou Alto da Boa Vista. Il te faudra environ 30 minutes pour rallier le sommet de Pedra Bonita. Le long de la randonnée tu pourras observer la flore diverse de la Mata Atlantica. Si tu y prêtes attention tu pourras même y apercevoir des toucans ou des micos (petit singe).

Pedra da Gavéa

La plus difficile des randonnées de Rio de Janeiro. Mais certainement aussi la plus belle. Elle dure environ 3H et contient une portion d’escalade. Cette portion peut se faire sans équipement particulier, mais la vigilance est de mise. Pour grimper le plus grand monolithe côtier du monde tu peux aussi prendre un guide. Ce dernier te couteras environ 100 R$. Son sommet t’offre une vue panoramique sur tout Rio et le parc national da Tijuca.

Vista Chinesa

La plus exotique des randonnées de Rio, est accessible depuis le quartier de Horto. Tu peux t’y rendre en funiculaire, à pied, en taxi ou même en stop. La randonnée dure environ 30-45mn à travers la Mata Atlanticà. Tu y trouveras une voiture abandonnée et une cascade propice à la baignade. Une fois au Mirante tu pourras apprécier une vue sublime sur la lagoa Rodrigo de Freitas, et les plages mythiques de Rio. La particularité de la vista chinesa, c’est son dôme à l’architecture chinoise, un vrai mélange d’influence.

Que faire à Rio de Janeiro hors sentiers battu ? Le largo boticario & le mirante “Dona Marta” 

Que faire à Rio de Janeiro

Largo do boticario

Actuellement en rénovation pour devenir une auberge de jeunesse le Largo Boticario à un charme incroyable. Situé à côté de l’entré du petit train pour le Corcovado et à proximité du Mirante Dona Marta, ce vieux quartier colonial aux maisons colorés vaut le coup d’oeil. Cependant, le quartier a été récemment revendu à Accor Hotels qui va y ouvrir une auberge Jo & Joe. Le point de chute parfait pour un séjour entre amis à Rio.

Mirante Dona Marta

Depuis le Largo Boticario tu pourras prendre un uber ou faire du stop pour rejoindre le Mirante Dona Marta. Ce point de vue offre un panorama immanquable sur la ville et le célèbre Christ Rédempteur. Si tout comme moi tu es un fan d’OSS 117 tu te souviendras alors d’une scène mémorable de “Rio ne répond plus”.

Que faire à Rio de Janeiro hors sentiers battu ? Les perles culturelles du Centro

Découvrir le centro de Rio de Janeiro

Le Centro do Rio regorge de lieux culturel incroyable, c’est le lieu parfait un jour de pluie, même si c’est toujours plus agréable par beau temps. En effet, le centro offre un bon choix de musées et monuments en tous genres.

Les musées

Le plus réputé et le plus innovant est le museu d’Amanhã. Son architecture moderne et élégante vaut vraiment le détour. Mais au-delà de son apparence futuriste, ce musée est une mine d’informations sur les enjeux climatiques et sociaux d’aujourd’hui et demain. Le centro cultural do banco do Brasil est un peu plus classique que le précédant. Mais il en est pas moins intéressant de par son dôme et son exposition sur l’histoire du Brésil.

Culture & architecture

En plus de ses musées, le centre de Rio fourmille de lieu culturel et architectural intéressant. C’est le cas de la Catedral São Sebastião à l’architecture extravagante ou du Palacio Itamaraty au style colonial. Dans une dimension plus culturel tu ne peux pas passer à côté du Real gabinete português de leitura ou du Teatro Municipal.  Si la météo est beau fixe alors tu pourras en profiter pour vadrouiller entre la praça Candelaria chargé d’histoire et la praça XV point de départ pour Niteroi.

Ambiance local et street-art

Si tu préfères les ambiances plus Roots tu trouveras ton bonheur à Uruguaina et Pier Mauà. Urugaina est le marché aux puces de Rio de Janeiro, une vraie fourmilière. Sois vigilant, le vol de téléphone y est coutume. Les docks du centre de Rio “Pier Mauà” abrite une géante série de graffiti hommage à la culture indigène, œuvre de l’artiste Eduardo Kobra à l’occasion des JO 2016. 

Le bonus : Assister à une cérémonie Evangéliste

Que faire à Rio de Janeiro

Découvrir un pays c’est aussi s’immiscer dans sa culture, aussi intime soit-elle. Le brésil est un pays très croyant. Depuis les années 70, une grande partie de la population voue un culte à l’église universelle de notre seigneur dieu. Si tu n’en à jamais entendu parler je t’invite à regarder le film “Nada a Perder”. Mais pour faire court il s’agit d’un courant de pensé évangéliste avec de grands discours engagés et des miracles sur scènes. C’est impressionnant à voir si tu es spirituellement curieux. J’en ai moi-même fait l’expérience lorsque je vivais à Vidigal, et le moins que je puisse dire c’est que c’est bien différents des cérémonies catholiques habituelles (du peu que j’y suis allé).

Bon tu l’auras compris l’ami Rio Janeire est une ville magnifique, les filles y sont très jolie, mais pas que… La ville réserve un grand nombre de surprises à qui veut bien les explorer et y laisser une partie de son cœur, car c’est certains tu tomberas amoureux de Rio et pas seulement de la ville haha. Si tu veux partir au Brésil de manière engagé mais que tu ne sais pas trop comment t’y prendre, n’hésite pas à me contacter.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer
Xploreautrement© Copyright 2021 - Tous droits réservé
Fermer