Pourquoi faire la Toscane en velo ? Mon retour d’expérience

Lorsque l’on s’imagine partir en roadtrip ou en voyage à vélo en Italie, on imagine rapidement les décors de Ben-Hur & Gladiator. Cette campagne entre vert et orange. Ces petits villages au clocher surplombant la campagne alentour, si caractéristique de la Toscane. Si explorer la région est un projet inévitable à tes yeux, le faire à vélo l’est beaucoup moins. C’est d’ailleurs pourquoi j’écris cet article, pour te convaincre de faire la Toscane en velo.

3 bonnes raisons de faire la Toscane en velo

En soi, je ne sais même pas si c’est nécessaire de te donner des raisons de découvrir la toscane en velo, mais afin de te convaincre que la bicyclette est clairement le meilleur moyen pour explorer la région des artistes de la renaissance italienne, voici 3 raisons parmi tant d’autres.

Découvrir la campagne toscane

Les villes toscanes comme Florence, Lucca, Pise ou Sienne sont certes des petits bijoux à ne pas louper, mais se limiter à ces derniers, c’est ne pas visiter la Toscane.

Décors mémorables de Gladiator, la route de Val d’Orcia est un réel paradis. Mais si tu recherches une route mythique pour une balade à vélo ou pour ajouter à ton itinéraire, celle à ne pas manquer c’est la route des crêtes (crête senesi). C’est le paysage fantasmé de la Toscane par excellence. Tu rouleras à travers les collines ondulées aux dégradés de jaunes et de vert clairsemé de cyprès, d’oliviers et de vignes.

C’est deux exemples ne sont que des exemples mythiques. Tu pourras aussi explorer les environs de Sienne ou de Lucca qui n’en sont pas moins grandioses.

ALERTE SPOILER 🛎️

Cet article contient des liens affiliés vers des sites partenaires 👥

En passant par mes liens, tu n’auras aucun frais supplémentaire, mais par contre, je toucherais une petite commission. Ces liens affiliés sont un moyen de m’aider à te proposer des contenus gratuits, indépendants et sans publicité. Aucune obligation de cliquer nulle part, mais si tu as déjà le souhait de réserver un logement/un véhicule/activité, tu peux le faire en passant par mes liens 🔗

Merci d’avance pour ton soutien 🙏

Se plonger dans la culture locale

Voyager à vélo, c’est aussi être plus facilement en contact avec la population local. Que ce soit pour trouver de l’eau, à manger ou un endroit ou dormir, tu devras souvent partir à la rencontre des toscans (des gens formidables).

Je me rappelle avoir planté ma tante dans le jardin de Marco non loin de Lucca où j’ai été accueilli gentiment par le village pour me protéger des sangliers. C’est aussi dans ce village que Luca m’a vivement recommandé de prendre part au festival de comics de Lucca qui avait lieu le lendemain et de visiter la fabrique de cigares pour laquelle il travaille.

Voyager à vélo, c’est donc se fier aux locaux et bouger au gré du vent et des conseils de ces derniers.

Toscane en velo
Camping dans un petit village près de Lucca
Lucca un village a explorer durant son périple en toscane en velo
Centre-ville de Lucca

Vivre la dolce vita

Voyager en Italie, c’est aussi vivre la Dolce Vita de Frederico Fellaini. Et pour ça le vélo est l’un des meilleurs moyen d’éprouver ce sentiement. Cela commence avec un “croissant al chocolate” à la boulangerie du village, puis continue avec une pizza et un verre de vin au prochain et ansi de suite.

Mon conseil : Dans cette idée de la Dolce Vita, je te conseille absolument de faire une dégustation de vins dans les vignobles toscans.

Credit @aflorin | Gettyimages

Comment faire la Toscane en velo ?

Aller en toscane avec son propre vélo

Si tu souhaites te rendre en Toscane avec ton vélo, plusieurs options s’offrent à toi. Tout d’abord le voyage à vélo sur le long terme qui t’offrira un max de beaux paysages et d’aventures comme j’ai pu expérimenter durant l’Eurovélo. Tu peux aussi t’y rendre en van ou avec ton véhicule personnel en mode road-trip et ainsi amener les vélos, qui te seront du meilleur usage !

En avion

Si tu souhaites venir en avion jusqu’à Florence et démarrer ton itinéraire cyclable depuis la capitale toscane, c’est aussi possible. En ce qui concerne les frais de bagages pour ton vélo, cela dépend des compagnies, mais en général cela varie entre 40 et 60€. Tu devras emballer ce dernier dans un carton désigné pour cela ou un carton suffisamment grand type TV.

En train

Venir en Toscane en train avec ton vélo, c’est possible !

Cependant, cela demande une attention particulière aux clauses et normes de réservations. En effet, certaines compagnies ferroviaires admettent les vélos sans frais supplémentaires, d’autres factures un coup entre 1 et 5€ et enfin d’autres ne le permettent absolument pas ! En Italie, la majorité des trains grandes lignes ne sont pas prévus pour les vélos, mais il y a certaines exceptions, notamment avec les intercity.

Emmener son vélo dans le train en Italie
Credit @backhanding | Gettyimages

Louer un vélo sur place

Si tu ne veux pas de contraintes durant ton voyage, je te conseille de louer un vélo sur place. Et là encore plusieurs options se présente à toi selon ton plan de voyage. Premièrement, louer un vélo à Florence ou à Sienne et démarrer ton itinéraire depuis ces grandes villes. Mais cela implique d’avoir des sacoches ou d’en louer afin de pouvoir être libre de tes mouvements.

Si tu préfères avoir un point de chute fixe durant ton séjour, je te conseille de séjourner à San Gimignano, Montalcino ou Lucca selon la partie de la Toscane que tu souhaites explorer.

Louer un vélo à Florence pour faire la Toscane
Credit @Dejan_dundjerski | Gettyimages

Que voir en Toscane ?

Les itinéraires cyclables à ne pas manquer

Explorer la toscane en velo demande d’avoir un bon itinéraire pour découvrir la majorité de la région. Pour t’aider à planifier le tiens, je vais te dresser le portrait de deux itinéraires aux départs de Florence de durée différente : 3 jours et 7 jours. Si tu as une idée de séjour plus long ou que tu veux éviter l’itinérance totale, tu peux me contacter pour en parler 🗣️

3 jours à vélo en Toscane

Une fois arrivée à Florence et ton vélo débarquer ou louer, tu vas pouvoir te mettre en route pour explorer la région du chianti et les villages de charmes alentours. Ma recommandation est donc une boucle Florence – San Gimignano – Sienne – Greve in Chianti – Florence. Ce petit circuit d’environ 60km par jour te permettra de découvrir les points les plus importants de la vallée du Chianti à un rythme raisonnable.

Jour 1 : Florence – San Gimignano en passant par le beau village de Certaldo. Nuit à San Gimignano.

Jour 2 : San Gimignano – Castellina in Chianti en passant par l’incontournable ville de Sienne et son hippodrome. Nuit à Castellina in Chianti.

Jour 3 : Castellina in Chianti – Florence en passant par le village viticole de Greve in Chianti. Nuit à Florence.

Florence a vélo
Credit @larrykoo | Gettyimages
San-Gigminano-la-toscane-en-velo
Credit @vasilis tsikkinis | Gettyimages
7 jours à vélo en Toscane

Après être arrivée à Firenze avec ton propre vélo ou après location, il est temps d’explorer la toscane en velo. En 7 jours tu as le temps de voir du pays, je te conseille un circuit : Florence – Arezzo – Montalcino – Pitigliano – Val d’Orcia – San Gimignano – Florence. Cet itinéraire d’environ 60km par jour te permettra d’explorer le nord de la vallée toscane et ses paysages magiques fait de vallons et de cyprès.

Jour 1 : Florence – Arrezo en passant par le parc naturel de Balze. Nuit à Arezzo.

Jour 2 : Arezzo – Montalcino en passant par le charmant village de Sinalunga. Nuit à Montalcino.

Jour 3 : Montalcino – Sorano sera l’une des plus belles journées de ton trip avec la découverte de village comme Castellnuovo dell abate ou Santa Fiora. Nuit à Sorano.

Jour 4 : Sorano – Castel del Piano en passant par le village de charme de Pitigliano et la mythique route du Val d’Orcia. Nuit à Castel del Piano.

Jour 5 : Castel del Piano -Sienne en passant par les routes magiques de Monternero d’Orcia et une pause au Bagni di Petriolo. Nuit à Siena.

Jour 6 : Sienne – San Gimignano en passant par le village médiéval de Monteriggioni. Nuit à San Gimignano.

Jour 7 : San Gimignano – Florence en passant par le village de Certaldo. Nuit à Florence.

Toscane en velo
Credit @Pascal Everaert | Gettyimages
Toscane en velo
Credit @Danilo Forcellini | Gettyimages

Les pépites de la Toscane

Des petits bijoux, la toscane en regorge. Il y a tout d’abord les petits villages de charmes comme Montalcino, San Gimignano, Pitigliano, Monteriggioni et j’en passe. Puis les grandes villes comme Florence, Lucca, Pise ou Sienne qui sont des stops inévitables que ce soit pour les pizzas ou l’architecture. Si tu veux des bonnes adresses et plus d’informations sur les incontournables d’un road-trip en Toscane, je te conseille de lire l’article d’Alice, qui s’est rendu dans la région durant son Erasmus à Pavia.

Valice blog en Toscane
Alice durant son trip à Florence
Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer
Xploreautrement© Copyright 2021 - Tous droits réservé
Fermer