Comment organiser un roadtrip en Istrie ? Mon itinéraire & conseils

La Croatie est un petit paradis. Mais comme tout paradis, il est parfois sur-fréquenté ! La majorité des touristes francophone visite le sud du pays entre Dubrovnik et Split. Qui est au passage une super région, mais un enfer en été. Si tu veux un peu plus de calme, et découvrir la Croatie et la Slovénie hors des sentiers battus, je te conseille de faire un roadtrip en Istrie. Cette région du nord de la Croatie a de sacrés atouts, entre ces villages pittoresques ou ses plages bleu turquoise. C’est aussi une région à cheval entre trois pays, la Croatie bien entendu, mais aussi la Slovénie et l’Italie. Même si une partie de cette région est pas mal fréquentée durant l’été, notamment en Croatie avec les villages de Rovinj ou Grozjnan, c’est une destination qui vaut le coup d’œil 👀

Partir en roadtrip en Istrie

Quand partir ?

La Croatie est un pays où il fait bon vivre. Sur la côte de l’Istrie, la météo est agréable la plupart du temps.

Les meilleurs périodes pour visiter sont clairement de mai à juin et septembre pour avoir une météo clémente, mais éviter le flux massif de touristes allemand notamment. Car cette région de la Croatie est peu fréquentée par les Français, mais elle est développée pour le tourisme allemand. Mais tu peux tout de même faire un super roadtrip en Istrie durant les mois de juillet – août, mais les lieux touristiques comme Rovinj seront pris d’assaut.

Hors-saisons, je te conseille octobre ou avril même si en avril, il peut pleuvoir plus fréquemment. C’est ce qui nous est arrivé. Mais honnêtement, c’est de petites averses pas très longues avant que le soleil ne pointe son nez à nouveau.

Comment s’y rendre ?

Pour te rendre jusqu’en Istrie, plusieurs options s’offrent à toi. Si tu es un lecteur assidu de mon blog, tu sais que je préfère promouvoir le slow travel. Je vais donc commencer par là.

En train

Depuis la France ou la Belgique, tu peux te rendre à Rijeka en train. Cela prend un certain temps, je ne te le cache pas, mais c’est un voyage dans le voyage. J’ai fait l’expérience entre La Rochelle et Ljubljana, ce qui nous a permis de nous arrêter à Munich pour visiter la ville. Le trajet nous a couté 118€ par personnes via Trainline + une nuit à l’hôtel à Munich et a duré 17h au total. Pour aller jusqu’à Rijeka, tu peux rajouter 3h de plus et environ 20€ mais aussi l’opportunité de visiter Ljubljana.

En bus

Si tu souhaites minimiser ton impact sur l’environnement, mais aussi minimiser l’impact de ton voyage sur ton portefeuille, tu as l’option du bus. Un trajet de bus entre Paris et Rijeka dure approximativement 20h et coute en moyenne 100€. Pour un minimun de confort (prise électrique, siège un peu confortable …) je te conseille de choisir une compagnie comme Flixbus ou Eurolines mais évitent les compagnies low cost d’Europe de l’Est, par expérience, ce n’est pas ouf. Tu peux comparer tes billets de bus pour Rijeka sur Busbud, ce qui te permettra de trouver le meilleur deal.

En voiture

Tu peux aussi te rendre jusqu’à Rijeka via la route avec ta voiture personnelle ou en covoiturage. Je te conseille ce moyen de transport si vous êtes 3-4 personnes minimum en dessous, il vaut mieux prendre les transports en commun. Le trajet dure entre 12h et 16H selon ta ville de départ.

En avion

Enfin vient l’option de l’avion. Pas la meilleure au niveau environnemental ni même expérientiel, mais à coup sûr la plus rapide et malheureusement parfois la moins chère. Tu peux trouver des vols intéressant en direction de Rijeka, de Zagreb ou de Pula pour environ 60€ et 2:30 de vol. Prendre un vol à un impact. J’ai d’ailleurs écrit un article qui parle plus précisément de ce point et comment voyager engagé. Mais mon conseil ici est de compenser ton vol. Tu peux parfois le faire avec la compagnie aérienne. Mais pour être sûr de ton impact, je te conseille de passer via la fondation good planet.

ALERTE SPOILER 🛎️

Cet article contient des liens affiliés vers des sites partenaires 👥

En passant par mes liens, tu n’auras aucun frais supplémentaire, mais par contre, je toucherais une petite commission. Ces liens affiliés sont un moyen de m’aider à te proposer des contenus gratuits, indépendants et sans publicité. Aucune obligation de cliquer nulle part, mais si tu as déjà le souhait de réserver un logement/un véhicule/activité, tu peux le faire en passant par mes liens 🔗

Merci d’avance pour ton soutien 🙏

Mes conseils pratiques pour ton roadtrip en Istrie

Se déplacer lors d’un roadtrip en Istrie

Le but de cet article est de te partager mes conseils pour un roadtrip en Istrie, donc ça coule de source (Cristalline) que je fais te conseiller de louer une voiture. Mais tu peux aussi voyager en transport en commun et notamment en bus ou covoiturage (Carpooling, Prevoz ou Blablacar). Le réseau de bus est plutot convenable entre les différentes métropoles (Pula, Rijeka, Porec, Rovinj…) mais si tu souhaites aller dans la campagne croate, découvrir des plages isolé ou aller en Slovénie, il faudra envisager des alternatives au bus.

Pour louer une voiture au départ de Rijeka ou de Pula durant 7 jours, cela te coutera en moyenne 225€. Le prix est sensiblement le même que tu loues au départ de Pula ou au départ de Rijeka.

Où se loger durant ton roadtrip en Istrie

Si tu décides de faire un roadtrip en Istrie, plusieurs options s’offrent à toi. Séjourner chaque jour dans un lieu différent en est une. Cela ne s’adapte pas à tous les types de voyageurs. Mais c’est l’option que je vais te présenter pour te donner un maximum d’idées et d’endroits de qualités. Tu pourras adapter le circuit et les hébergements en changeant d’hébergement tous les 2-3 jours et en privilégiant les sorties à la journée.

Mes conseils d’hébergements

Si tu arrives à Rijeka, je te conseille de t’éloigner de la ville et de te rendre dans le parc naturel d’Ucka à l’apartman Baladur (rien à voir avec le politicien) où tu trouveras calme et nature. Si tu n’as pas le temps de quitter Rijeka, je te conseille l’auberge de jeunesse Botel Marina (ils ont aussi des chambres privées) situé sur un bateau dans le port de Rijeka, une expérience hors du commun.

Afin de profiter comme il se doit de l’ambiance de la campagne Croate, je te conseille de passer une nuit à la Guesthouse Nena avec sa vue imprenable sur Motovun et les alentours.

Sur la côte Slovène, il y a là aussi de beaux hébergements que tu voyages seul ou accompagné. Si tu es un backpacker ou que tu voyages entre amis, je te conseille vivement l’Adriatic Piran. Mais si tu voyages en couple, je te recommande l’auberge Sobe Argo dans le village d’Izola.

À Porec, je te conseille la guesthouse Casa Nova au charme authentique et plutôt bien placé. À Rovinj, je te conseille l’auberge rurale The Golden Well qui est en retrait de la ville touristique et offre un autre regard sur la région.

Enfin à Pula, je te recommande l’appartement d’Ivana situé en centre-ville, un lieu super si tu voyages en couple ou en famille. A contrario, si tu es un backpacker ou que tu pars à l’aventure entre potes, tu te sentiras mieux au crazy house hostel où tu pourras chiller comme il se doit sur la terrasse.

Groznjan, petit village en Croatie à visiter durnant un road trip en Istrie
Groznjan, village en Istrie

Que faire en Istrie ? Mon itinéraire

  • Jour 1 : Rijeka & Ucka
  • Jour 2 : La campagne Croate
  • Jour 3 : La côte Slovéne
  • Jour 4 : Porec et les environs
  • Jour 5 : Rovinj et ses alentours
  • Jour 6 : Les environs de Pula

Jour 1 : Rijeka et nuit à Ucka

Rijeka

L’ancien état libre de Fiume est un excellent point de départ pour ton roadtrip en Istrie. La ville est assez industrialisée et peut être décevante. Cependant, il y a quelques beaux coins à découvrir à Rijeka comme le Trsat Castle, le centre-historique, la plage de Sablićevo ou l’escalier Petra Kruzica et la vue depuis la statue de Marie. Je te conseille d’y séjourner seulement 1 journée pour apprécier la ville et ne pas être déçu !

Gettyimages | [email protected]

Park Prirode Učka

Le parc naturel d’Ucka est le passage obligé si tu es un amateur de randonné et/ou de nature. Tu trouveras différents types de randonnées selon ton niveau. Je peux te conseiller la randonnée partant de Poklon au sommet de Vojak avec une vue incroyable après 2h de marche, 4km et 400m de dénivelé. Tu peux d’ailleurs rallonger ce dernier en fessant une boucle par Ugal. Si tu cherche une randonnée plus facile tu peux partir des environs de Stazica jusqu’au view point de Skrba où tu pourras photographier du land art et des “peintures au style aborigènes” lors d’un circuit de 2,5km.

Visiter-le parc naturel d'Ucka durant un roadtrip en Istrie
Canvapremium | [email protected]

Jour 2 : la campagne croate

Motovun

Durant mon road trip en Istrie, je ne suis pas passé à Motovun, mais j’ai aperçu ce beau village depuis Groznjan et entendu pas mal de louange à propos de ce dernier. La région et plus particulièrement Motovun sont réputés pour la culture de la truffe et leur production viticole.

Visiter-Motovun-durant-un-roadtrip-en-Istrie
Canva Premium | [email protected]

Groznjan

Clairement le coup de cœur de mon séjour dans le nord de la Croatie. Le village est extrêmement mignon même sous la pluie. Comme beaucoup de villages médiévaux de la région, c’est un village perché avec une vue qui en vaut la peine (c’est la couverture de l’article). Si comme moi, tu es un amateur de produits locaux, tu pourras découvrir le Brandy local, en plus il y a une dégustation gratuite 🙈

Groznjan, petit village en Croatie à visiter durnant un road trip en Istrie
Groznjan, village en Istrie

Jour 3 : La côte Slovène

Pour beaucoup, l’Istrie, c’est seulement la partie Croate. Mais non, cette région de l’adriatique s’étend aussi sur la Slovénie et une partie de l’Italie. Je pourrais donc aussi te parler de Trieste, mais je ne vais pas le faire ici, car j’ai trouvé ça décevant. En revanche la partie Slovène est pour moi incroyable. Je suis allé à Piran 3 fois en 2 mois, c’est pour dire ! La côte est assez petite et se divise en seulement 4 points majeurs : Koper, Izola, Piran et Portoroz. Ici, je vais te parler uniquement de Piran et Izola car c’est pour moi les villes qui ont le plus de charmes. Mais je te réserve un article dedié à la côte slovène, c’est promis !

Piran

Piran c’est un peu l’Italie dans les Balkans avec un côté plus propre et plus ordonné. Pour moi Piran est un village exceptionnel pour pas mal de raisons. Premièrement, on peut observer la Croatie et l’Italie depuis le même endroit, la Cathédrale St George est le meilleur spot pour ça. Ensuite, comme je l’ai un peu évoqué, c’est un peu l’Italie dans les Balkans donc je peux te garantir que tu mangeras d’excellentes pizzas ou de super tagliatelles. Au-delà de la gastronomie, la ville à un charme fou. Si comme moi, tu es un peu sportif (même du dimanche) tu peux louer un vélo ou te lancer dans une randonnée le long de la cote slovène entre Piran et Fiesa (à retrouver sur la carte interactive)

Piran en Slovénie, un incontournable d'un roadtrip en Istrie
coucher de soleil sur Piran

Izola

Izola n’as pas la vue sur la Croatie et l’Italie, uniquement sur l’Italie, ce qui est déjà pas mal. Mais Izola n’en reste pas moins un village de charme avec un super spot de Kitesurf, un petit centre historique avec des ruelles étriqués et un super risotto à l’encre de seiche au Restavracija Parangal.

Visiter-Izola-durant-un-roadtrip-en-Istrie
Canva premium | [email protected]

Jour 4 : Porec et les environs

Porec

Porec devait l’être, l’un des climax de ce road trip en Istrie, mais perso, je n’ai pas vraiment apprécié. Certes le village a du charme et la promenade le long de la mer pour arrivée au centre bourg est sympa, mais je trouve le village extrêmement touristique. Il est impossible de faire un pas sans être harcelé vocalement ou visuellement, pour moi ce village a peu d’interet.

Visiter Porec durant un roadtrip en Istrie

Jour 5 : Rovinj et ses alentours

Rovinj

Le gros morceau d’un road trip en Istrie. Tout comme Poreç c’est un des climax attendu du voyage et c’est aussi par conséquent un grand centre touristique. Cependant, Rovinj a pour moi énormément de charme comparé à Porec. Et oui, c’est touristique, mais c’est assez bien réparti, on ne ce s’en pas envahit par le tourisme de masse (en tout cas au mois de mai).

À Rovinj, il y a un max de choses à découvrir. Mais pour moi, c’est surtout un de ces villages où l’on flâne et où l’on se perd dans les ruelles. Mais pour que tu ne manques pas l’essentiel, je vais quand même te présenter les centres d’intérêt principaux que tu retrouveras encore une fois dans la carte interactive. Déjà, tu devras te garer au parking du port/aquarium, car le centre de Rovinj est piéton. Tu devras donc longer la balade le long de la mer avec une vue formidable sur Rovinj. Une fois dans ce beau village, je t’invite à te perdre dans les différentes ruelles aux charmes italiens, mais tu devras absolument passer à l’Atelier de charm, à la Cathédrale St Eufemija, à la plaza Balota, au port de plaisance ainsi qu’à l’arche de Balbijev.

Centre ville de Rovinj
Le centre de Rovinj et ses maisons colorées
Visiter Rovinj lors d'un roadtrip en Istrie
Le port de Rovinj et le drapeau croate
Le village de Rovinj en Croatie
La vue sur Rovinj

Jour 6 & 7 : Pula et sa région

Pula

Pula est, avec Rijeka l’une des plus grandes villes de la région et peut-être la ville la plus connue de la péninsule. Pourquoi ? Pour ces arénes romaines construites sous l’empereur Auguste et encore en très bons états aujourd’hui. Ce que je vais dire va sûrement te choquer, mais personnellement, j’ai plus apprécié ces arènes que le Colisée de Rome. J’ai d’ailleurs écrit un article au sujet des merveilles du monde et des désillusions liées à ces dernières si tu veux en savoir plus. Mais pour la faire courte, je pense que le fait de n’avoir aucune attentes du lieu fait qu’on l’apprécie mieux, en plus l’éclairage la nuit et sa bonne conservation le rend très agréable !

Bon par contre, c’est un peu la seule chose cool à voir à Pula même avec la statue de Tito, la place du Forum & son temple d’Auguste et la vue depuis le Grad Uspon

Les arènes de Pula
Toujours, elle, mais au coucher de soleil

La péninsule de Stoja

Stoja c’est la partie balnéaire hors des sentiers battus de Pula. Tu y trouveras des super plages à l’eau turquoise, mais aussi des forteresses abandonnées. Je peux te conseiller les plages de Fizela et Valovine même si l’eau y est assez fraiche. En ce qui concerne les forts abandonnés, j’ai fait une randonnée au fort d’Ovine qui était vraiment sympa, mais si tu es un fan d’Urbex, tu as aussi le fort de Musil. Une fois de plus, tu peux retrouver tous ces lieux dans ma carte interactive pour t’aider au mieux dans l’organisation de ton road trip en Istrie.

La-peninsule-de-Stoja-un-lieu-a-decouvrir-absolument-lors-d'un roadtrip en Istrie
La plage de Fizela
le-fort d'ovine spot d'urbex à Pula
Le fort d’Ovine

L’île de brijuni

Si tu ne connais pas l’île de Brijuni c’est un peu la cerise sur le gateau de ce roadtrip en Istrie. Bon, j’avoue, ce n’est pas vraiment une destination du tourisme responsable, même si ! L’île de Brijuni c’est un peu l’hacienda Napoles de Pablo Escobar, mais version communiste. En effet, l’île appartenait au Maréchal Tito ancien dirigeant de la Yougoslavie. Et comme Pablo Escobar, il a fait construire un ZOO sur son île privé. Comme quoi la nature et les animaux ont vraiement un pouvoir relaxant, même sur les hommes les plus puissants du monde. Aprés pas besoin de les posséder pour profiter de leur vertues.

Néanmoins, Tito est aux cieux et la Yougoslavie appartient au passé, l’île est donc devenue propriété de la Croatie après la scission et elle est actuellement ouverte au tourisme, mais dans des proportions gardées. Pour y accéder, tu peux prendre un ferry depuis le port de Fazana.

Visiter-Brijuni-durant-un-roadtrip-en-Istrie
Canva premium | @Goran Safarek

Voilà un petit résumé de mes conseils et de mon récit d’experience de mon roadtrip en Istrie. Si tu es intrigué par cette belle région d’Europe, j’ai pas mal écrit sur les Balkans et les pays qui compose cette région. La Croatie est un peu la partie immergée de l’iceberg, mais je peux te dire qu’il y a de super pays à explorer dans la région comme la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo ou l’Albanie !

Si cet article t’a été utile, tu peux m’offrir un café ou partager ce dernier avec tes proches, ça fait toujours plaisirs et ça m’aide à pouvoir continuer de te partager du contenu de presque qualité !

Si tu as des questions ou des désirs d’articles à venir, n’hésites pas à me partager tout ça en commentaire, je prendrais un plaisir fou à y répondre !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer
Xploreautrement© Copyright 2021 - Tous droits réservé
Fermer